Rendez-vous était donné mercredi soir à Cherbourg afin de partir pour Poole avec Sirénade, avant que le vent ne se lève trop le jeudi après-midi.

Comme les trains partent parfois à l’heure, et que c’était le dernier pour Cherbourg, un membre d’équipage manquait à l’appel. C’est donc à 5 que nous sommes partis vers 1 heure du matin avec 3 nœuds de vent. Quelques 10 heures plus tard nous étions en vue de l’entrée de Poole Harbor avec 30 nœuds de vent cette fois et une bonne pluie anglaise pour rincer nos affaires.

Une fois entrés dans ce que les anglais affirment être le plus grand port naturel d’Europe (à vérifier), nous avons fait escale à la Salterns Marina et avons profité de l’après-midi pour aller visiter le centre vile. Le vendredi matin, le courants n’étant pas favorables pour sortir de Poole, nous avons visité le plan d’eau jusqu’à trouver un endroit où jeter l’ancre et manger.

L’après-midi, nous avons pris la direction des Needles avec escale pour la nuit à Yarmouth Habour sur l’ile de Wight. Le vendredi nous avons poursuivi notre navigation sur le Solent avec un détour par Baulieu River pour manger le midi. Ensuite nous sommes repartis sous un grand soleil et des températures agréables qui nous ont permis d’essayer nos shorts et tee-shirt. Passé la tour Nab, l’équipage s’est préparé à une nuit de traversée pour rentrer au Havre où nous sommes arrivés samedi matin vers 11 h. Au total nous aurons fait 228 Mn au cours de ces 4 jours presque toujours au portant. Le bateau a maintenant retrouvé son ponton où il attend le prochain équipage pour une nouvelle navigation.

David

Ce week end, Lady Vague avait  revêtu ses voiles de régate afin de s'aligner au départ du Grand Prix des Docks Vauban.
 
Environ cinquante bateaux au départ, celà fait du monde sur la ligne.
 
La journée avait commencé par le briefing habituel devant des équipages aux couleurs de leur Team. (là..! nous avons tout de suite vu, que l'on n'avait pas à faire à des débutants...).
 
Trois manches, plus tard, sous 10 à 20 nœuds de vent, nous finissons la journée, devant la plage du Havre, au coude à coude, sous spi avec trois bateaux de notre catégorie.......un vrai bonheur.
 
Pour la soirée, les supers organisateurs de la régate ayant prévu un apéritif aux fruits de mer, auquel tout l'équipage a fait honneur. Impossible de résister à la tentation gustative des huîtres et breuvages associés.
 
La journée du dimanche fût tout autre, 7 nœuds de vent en début de matinée nous permettant de courir une manche (non comptabilisée faute de timing) et après 1h30 mn d'attente une deuxième manche avec 5 nœuds de vent que nous avons abandonnée en même temps que les bateaux de notre groupe, pendant que les Figaro, Pogo, A35, J 80, Elan etc...filaient poussivement vers la ligne d'arrivée.
 
Quant à nous, après avoir drapé Lady Vague de ses voiles de croisière pour la suite de la saison, nous nous sommes quittés fourbus mais satisfaits de notre week end ensoleillé..
 
Prochaine régate ; les 93 milles de DIVES/ HOULGATE  du 11 au 13 Juillet 2015
 
Arnaud L.
 
  

Après avoir récupéré Sirénade à Cherbourg, nous avons passé à 6 une très agréable semaine dans les iles anglo-normandes.

Le coup de vent annoncé nous a conduit à nous rendre directement jusqu’à Guernesey par le petit Russel. Nous sommes restés 2 jours à Guernesey en attendant que le vent se calme.  Basé à la Victoria Marina de Saint Peter Port, nous avons fait le tour de l’ile et visité la maison où Victor Hugo a passé ses années d’exil. Nous en avons aussi profité pour tester le moteur de l’annexe qui marche beaucoup mieux quand j’ouvre le robinet d’essence,  et pour entrainer l’équipage à attraper un anneau de ponton avec la gaffe passe amarre.

Ensuite nous sommes repartis par le Musé passage puis le Big Russel pour nous retrouver entre Herm et Sark, avant de remonter vers le banc des Casquets pour passer le Swinge et rejoindre Aurigny. Le coup de vent prévu pour samedi s’étant calmé, nous avons prolongé notre escale à Aurigny en visitant un peu le nord de l’ile avant finalement de rentrer sur Cherbourg avec un vent portant le samedi après-midi.

Lors de ce retour sous solent et avec 2 ris dans la grand-voile, le bateau s’est très bien comporté. Le bateau est maintenant à nouveau à Cherbourg où il attend son prochain équipage pour revenir au Havre le week-end prochain.

David
  

La marée nous obligeait à une entrée au port tardive, pas avant 20h30 ou 21h selon les lieux.

Nous avions donc le temps de nous promener sous le beau soleil.

La météo nous annonçait un bon vent 20/25 nœuds voire plus de 30 sur Courseulles sur mer.

De fait, nous avons eu un vent  correct jusqu’à Ouistreham, avec une houle modérée, le bateau avance bien avec le vent  portant, plus de 9 nœuds. Nous y sommes bien vite arrivés. Un ou deux dauphins nous font signe un peu derrière le bateau, les fous de Bassan planent  à côté de nous.

Pourquoi ne pas continuer vers Courseulles et même Arromanches, nous pouvons entrer dans le port de Courseulles qu’à partir de 20h45 ?

Mais dès les Roches du Lion sont passées, la houle se creuse, 3/4 m, le vent forcit 30 Nœuds en continu, nous ne pourrons nous approcher d’Arromanches cette fois.  

Nous décidons donc de rentrer sur Ouistreham afin de passer la nuit au port à côté de Lady Vague qui est déjà arrivé et de raccourcir la route de dimanche. Le soleil nous offre un superbe coucher.

Le dimanche même temps beau et venteux, toujours les oiseaux et toujours un dauphin un peu derrière nous.

Un week-end riche en sensations et expériences.

Claude DOUME

Nous étions au complet pour ce WE prometteur. Du soleil, mais aussi du vent, Nord Est 5/6.

Un coef de marée élevé et une marée basse à 18h30.

Certains découvraient la voile et d'autre naviguaient pour la première fois avec Mer Amitié.

Compte tenu de ces éléments, d'une température extérieure faible, et afin de limiter le tourment de quelques estomacs, il n'y avait guère que Ouistreham comme but possible de notre navigation.

Donc boucle vers Antifer, virement de bords, prises de ris, larguage de ris, reprise ... boucles en mer devant la côte normande en attendant d'avoir une hauteur d'eau suffisante au ponton d'acceuil.

La rencontre à plusieurs reprise de marsoins, étant ce petit plus toujours apprécié de chacun.

Dans la soirée, Sirénade nous rejoignait au port.

Dimanche, sas à 10h pour un retour au Havre avec les mêmes conditions de temps et de vent.

Quelques embruns, quelques marsouins, manoeuvres et bonne ambiance au programme.

Un week-end bien sympa.

Jean Luc